DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Malevitch, l'intégrale, à la Tate Modern à Londres


le mag

Malevitch, l'intégrale, à la Tate Modern à Londres

En partenariat avec

En 1915, un mystérieux carré noir sur fond blanc, peint sur une toile carrée, provoque un vif émoi dans le monde de l’art. Son auteur, Kasimir Malevitch, vient d’inaugurer un nouveau mouvement : le suprématisme. L’oeuvre est présentée dans une vaste rétrospective de l’artiste qui se tient en ce moment à la Tate Modern à Londres, la première depuis plus de trente ans. Ses oeuvres figuratives s’inspirent de paysages russes ou de scènes paysannes.

“ Ce qu’il y a d’extraordinaire avec cette exposition, c’est que vous pouvez voir toute la trajectoire de l’artiste, explique le commissaire de l’exposition Achim Borchardt-Hume. Nous avons pu rassembler 420 oeuvres de quarante fondations, musées ou collectionneurs privés, de onze pays différents. Donc, le visiteur ne découvre pas seulement la partie la plus discrète de son travail, les oeuvres abstraites qui sont aujourd’hui les plus connues. Souvent, ils peuvent admirer ses oeuvres suprématistes en un lieu précis. Ici, en une seule fois, vous profitez de toute la gamme.”

Né à Kiev en 1879 de parents polonais, Malevitch fut le témoin de bouleversements politiques majeurs comme la Première Guerre mondiale et la Révolution de 1917. Il a été très influencé par le symbolisme, l’impressionnisme, le cubisme et le futurisme.

L’exposition se déroule à la Tate Modern à Londres jusqu’au 26 octobre.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Meghan Trainor fait danser les rondes... et les autres