DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Meghan Trainor fait danser les rondes... et les autres


le mag

Meghan Trainor fait danser les rondes... et les autres

En partenariat avec

Elle est déjà acclamée comme la nouvelle étoile filante dans le ciel de la pop. A vingt ans seulement, la chanteuse Meghan Trainor fait un tabac. Son titre “All about that Bass”, une ode aux femmes plutôt rondes s’envole dans les charts et sur les plateformes de téléchargement musical. La native du Massachussetts a d’abord envoyé le morceau à d’autres artistes qui ne se sont pas montré intéressés.

“Nous l’avons envoyé et les maisons de disque ont dit : ‘nous aimons bien mais il faut revoir la production. Il faut que ça sonne plus synthé, plus pop.’ Et avec le producteur, on s’est regardés en se disant : on pensait que c‘était un hit, mais peut-être que non, peut-être qu’il faut laisser tomber” raconte la chanteuse.

Tout s’est débloqué lorsque le PDG d’Epic Records, une division de Sony Music Entertainment a entendu la chanson et a immédiatement accroché. Sa carrière était lancée. Aujourd’hui, son tube a été écouté plus de 34 millions de foi sur Internet.

“La réaction des gens est incroyable. Au-delà de tout ce que j’avais espéré. Je fonds en larmes à chaque fois que je vois cela, s‘émerveille l’artiste. Tout à l’heure, j‘étais dans ma voiture au téléphone en train de répondre à chacun. Il y a tellement de gens, et ça touche beaucoup de jeunes filles également. Mais je reçois aussi des vidéos de femmes plus âgées ou de mecs, et même de bébés. J’ai beaucoup de bébés parmi mes fans, qui font leurs premiers mouvements et essaient de danser. C’est incroyable.”

Ce succès foudroyant est toutefois assombri par des rumeurs de plagiat. Des internautes ont pointé des ressemblances avec la chanson “Contact” du groupe Phish et avec “Happy Mode” de Koyote, un tube coréen sorti en 2006.

Prochain article

le mag

Des championnats du monde de tango aux couleurs du monde entier