DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur l'Ukraine


Russie

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur l'Ukraine

La situation en Ukraine a été au coeur de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité qui s’est tenue ce jeudi soir. Plusieurs pays dont la France et le Royaume-Uni ont condamné Moscou pour l’incursion présumée de troupes russes en territoire ukrainien. Samantha Power, l’ambassadrice américaine, a vivement attaqué Moscou, qu’elle accuse de mentir.

“A chaque étape, la Russie s’est présentée devant ce conseil pour dire tout sauf la vérité. Elle manipule. Elle embrouille. Elle ment éhontément. Donc nous avons appris à juger la Russie pour ces actes et non pour ses mots. Ces dernières 48h, les actions de la Russie ont été très parlantes” a-t-elle déclaré.

L’ambassadeur russe Vitali Tchourkine a répliqué en accusant l’Ukraine de mener une guerre contre son propre peuple, mais il n’a pas nié la présence de mercenaires russes dans le pays.

“L’ambassadrice américaine a dit ‘quel genre de message pouvons-nous envoyer aux voisins de la Russie?’. Je suggère que nous envoyions un message à Washington : arrêtez d’interférer dans les affaires internes des états souverains. Arrêtez d’essayer d‘ébranler un régime que vous n’aimez pas. Restreignez vos ambitions géopolitiques. Et ensuite non seulement les voisins de la Russie, mais beaucoup d’autres pays à travers le monde pousseront un soupir de soulagement” a-t-il rétorqué.

La Russie s’est trouvée isolée lors de toutes les dernières réunions du Conseil de sécurité à propos de l’Ukraine. Mais grâce à son droit de veto, aucune résolution n’a pu être adoptée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le nombre de cas d'Ebola sous-estimé selon l'OMS