DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la barre des trois millions de réfugiés est franchie

Vous lisez:

Syrie : la barre des trois millions de réfugiés est franchie

Taille du texte Aa Aa

Ce centre d’enregistrement de réfugiés à Beyrouth, au Liban, ne désemplit pas. Et pour cause, la barrière des trois millions de Syriens qui ont quitté leur pays a été franchie. C’est le Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR) qui l’a annoncé.

Trois millions de personnes qui ont fui au cours des trois dernières années, à l’instar d’Iman et de sa famille : “on n‘était plus capable de supporter ça : avoir faim, avoir soif, être assiégé, être bombardé en permanence, dit-elle. Des gens sont morts devant nos yeux à cause des bombardements des deux camps. Nous ne pouvions plus rester en Syrie. On ne pouvait plus le supporter. Moi, mon frère, ma fille et sa sœur ne pouvions plus le supporter.”

Le HCR dénonce “des conditions de plus en plus épouvantables en Syrie”, avec le piège de la guerre et de ses atrocités qui se referme chaque jour davantage sur les populations civiles : “sortir de Syrie devient de plus en plus difficile, explique Melissa Fleming, la responsable de la communication du HCR. On nous a rapporté que beaucoup de gens sont forcés de payer des pots-de-vin aux points de contrôle tenus par des hommes armés qui prolifèrent le long de la frontière et que le prix à payer aux passeurs – beaucoup ont recours aux passeurs pour sortir – devient très élevé.”

Le HCR estime par ailleurs que six millions et demi de personnes sont déplacées à l’intérieur de la Syrie. Si l’on ajoute les trois millions de réfugiés, cela signifie que près de la moitié de la population a perdu son toit à cause du conflit.