DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : fin de la quarantaine pour les habitants de West Point


Libéria

Ebola : fin de la quarantaine pour les habitants de West Point

Les habitants du bidonville de West Point, à Monrovia, la capitale du Liberia, fêtent à leur manière la fin de la mise en quarantaine de leur quartier, une décision justifiée par les progrès de ses habitants dans la coopération avec les équipes de santé. Ils avaient réagi violemment à la mise en place d’un cordon militaire il y a dix jours.

Toujours au Libéria, deux patients traités avec le sérum expérimental ZMapp ont été testés négatif au virus Ebola. Il s’agit d’un médecin et d’une auxiliaire médicale.

“C’est vraiment une très bonne nouvelle. Tout d’abord, je veux vous dire à tous les deux comme nous sommes heureux que vous ayez survécu à cela” a déclaré la présidente Ellen Johnson Sirleaf.

Au Sierra Leone, le personnel médical d’un centre de traitement contre le virus Ebola s’est mis en grève pour protester contre leurs conditions de travail.

Dans les rues de Freetown, des groupes de jeunes sensibilisent les habitants contre les risques de contagion. Selon les organisateurs de cette campagne, la prévention et l‘éducation sont les clés de la lutte contre l‘épidémie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Marioupol veut tenter de barrer la route aux forces pro-russes