DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Petro Porochenko : "des chars et des troupes étrangères sur le territoire ukrainien"


Ukraine

Petro Porochenko : "des chars et des troupes étrangères sur le territoire ukrainien"

Ces dizaines de chars et de blindés progressent sur le territoire ukrainien, arborant des drapeaux aux couleurs du ruban de St George, l’ordre honorifique des forces armées russes.
Il est vrai que c’est l’emblème choisi par les rebelles pro-russes, mais il masquerait les troupes régulières envoyées par Moscou en soutien à l’insurrection.

Le président ukrainien Petro Porochenko a informé les hautes instances de l’Union européenne, ce samedi à Bruxelles, que la situation était critique.
Il est venu réclamer une action plus décisive en faveur de l’Ukraine, alors que les 28 se réunissent aujourd’hui pour en discuter.

“La situation s’est détériorée depuis le 27 août, des milliers de soldats étrangers et des centaines de chars étrangers se trouvent désormais sur le territoire de l’Ukraine, ce qui ne représente pas seulement un risque très élevé pour la paix et la stabilité de l’Ukraine, mais menace la paix et la stabilité dans toute l’Europe.”

Sur le terrain, près du bastion séparatistes de Louhansk, un porte-parole de l’armée ukrainienne a affirmé que la ville de Novosvitlivka avait été attaquée par des blindés russes et qu’il ne reste plus une habitation debout.

Plus au sud de la région du Donbass, les séparatistes seraient en passe d’encercler le port de Marioupol.

Bombardée hier, la ville de Donetsk était plutôt calme ce matin.

Cette femme explique qu’elle a pu revenir dans sa boutique pour ramasser ce qui restait : “certains ont tout perdu dit-elle, tout a brûlé et les gens n’ont plus rien.”

Des tirs d’artillerie ont repris dans certains quartiers un peu plus tard.
Face à l’aggravation de la situation militaire et à l’escalade avec Moscou, Kiev a dit hier envisager de relancer son adhésion à l’OTAN. L’Alliance atlantique a déclaré qu’elle ne fermerait pas la porte à l’Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : des soldats de l'ONU attaqués sur le plateau du Golan