DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mogherini-Tusk: le ticket gagnant à la tête de l'Union européenne

Vous lisez:

Mogherini-Tusk: le ticket gagnant à la tête de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Voici le ticket gagnant de l’Union européenne! Lors du sommet européen à Bruxelles, les 28 sont tombés d’accord. L’italienne Federica Mogherini prend la tête de la diplomatie européenne. Le Premier ministre polonais, Donald Tusk, s’installe à la présidence du Conseil européen. Critiqué pour son niveau d’anglais, il a joué franc jeu.

“Rien n’est trop bon pour l’Europe et c’est valable pour mon niveau d’anglais”, a déclaré Donald Tusk. “Je vais l’améliorer et je serai fin prêt pour décembre, ne vous inquiétez pas!”

Federica Mogherini était raillée pour son manque d’expérience. Lors d’une conférence de presse, elle a balayé ces critiques démontré sa maîtrise du dossier ukrainien.

“On sait tous que la voie militaire n’est pas une solution, en premier lieu pour le bien des ukrainiens”, a affirmé Federica Mogherini. “Et même si on travaille à de nouvelles sanctions, on doit garder la voie diplomatique ouverte. C’est notre travail de jouer sur ces deux outils.”

Donald Tusk devient aussi le président des sommets de la zone euro. “Discipline et croissance sont compatibles”, a-t-il déclaré. Un discours de compromis qui cadre bien avec sa nouvelle fonction.

“En choisissant le tandem Mogherini-Tusk, les dirigeants européens ont réuni d’un côté la diplomatie du Sud et de l’Est de l’Europe, et de l’autre l’espoir d’une nouvelle génération ainsi que l’expérience politique”, analyse notre correspondante à Bruxelles, Margherita Sforza. “C’est un signal fort alors que l’Europe doit faire face à la crise ukrainienne à l’Est et à la violence au Moyen-Orient dans le Sud”.