DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Impasse, menace et ultimatum en Afghanistan


Afghanistan

Impasse, menace et ultimatum en Afghanistan

Non seulement la désignation du nouveau président afghan s‘éternise sur fond d’audit électoral controversé, mais les négociations sur un partage du pouvoir entre les candidats rivaux du second tour de la présidentielle ont tourné court d’après Mohammad Mohaqeq, le colistier d’Abdullah Abdullah, l’un des rivaux. “Le processus politique est maintenant dans une impasse et si ça continue comme ça, nous n’en verrons pas l’issue”, a ajouté Mohaqeq.

En vertu d’un accord conclu sous l‘égide du secrétaire d‘État américain John Kerry, les deux finalistes devaient désigner la “tête de l’exécutif” d’un gouvernement d’union censé faire retomber les tensions politiques.

L’impasse menace de raviver les divisions ethniques alors que se profile à la fin de l’année le retrait militaire des Etats-Unis et de leurs alliés de l’OTAN.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Thaïlande : procès contre un activiste britannique de premier plan