DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : une autoroute du Nord reprise aux djihadistes


Irak

Irak : une autoroute du Nord reprise aux djihadistes

La progression des forces en lutte contre l’Etat Islamique se poursuit dans le nord de l’Irak. Après la libération des villes d’Amerli et de Souleimane Bek ces deux derniers jours, c’est une autoroute reliant Bagdad au nord du pays qui a été partiellement libérée. Armée irakienne, combattants kurdes Peshmerga et milices chiites luttent côte à côte contre les militants djihadistes sunnites de l’Etat Islamique.

L’autoroute devrait être remise en service dans les prochains jours. Après une fermeture de trois mois, elle doit d’abord être nettoyée des mines et éventuels obstacles laissés par les djihadistes.

Après un siège qui a duré trois mois, les habitants de la région ont pu profiter de distributions d’aide humanitaire. Distributions qui se sont accompagnées ce mardi d‘échauffourées entre plusieurs habitants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rentrée au pas pour les cadets de Kiev