DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles épingle le cartel des cartes à puces

Vous lisez:

Bruxelles épingle le cartel des cartes à puces

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a infligé mercredi une amende de 138 millions d’euros à trois producteurs de cartes à puces pour leur participation à un cartel entre 2003 et 2005.
C’est l’allemand Infineon qui a écopé de la plus forte amende : 83 millions d’euros. Le sud-coréen Samsung devra payer 35 millions d’euros et le néerlandais Philips 20 millions.
Ces entreprises peuvent toujours faire appel de cette sanction.

Les trois entreprises ont été reconnues coupables d’avoir entretenu des contacts entre septembre 2003 et 2005, pour décider de leurs réponses respectives aux clients désireux d’obtenir des baisses de prix. Ces pratiques sont contraires aux règles de l’Union européenne interdisant les ententes.
Le groupe Renesas, joint venture entre les japonais Hitachi et Mitsubishi a évité une amende de 51 millions d’euros en dénonçant à Bruxelles l’existence du cartel.