DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : pas d'accalmie dans les combats


Ukraine

Ukraine : pas d'accalmie dans les combats

Avancée diplomatique ou non, sur le terrain, l’apaisement n’est pas encore à l’ordre du jour dans l’Est de l’Ukraine.

Ce matin, Spartak se remettait péniblement des bombardements de la nuit dernière et découvrait ses écoles, ses usines et ses maisons en partie détruites.
En début d’après-midi, dans les faubourgs de Donetsk, de violentes explosions d’artillerie ont éclaté.

L’armée ukrainienne et les séparatistes se battent pour le contrôle de Donetsk depuis des semaines. Une épaisse fumée s‘élevait d’un secteur proche de l’aéroport. Reconquis il y a deux mois par les forces ukrainiennes, il serait sur le point de tomber à nouveau aux mains des rebelles.

Ces derniers avancent aussi vers leur nouvel objectif clef, Marioupol. Ville portuaire stratégique, elle se prépare à se défendre depuis le week-end dernier. Des habitants auraient toutefois commencé à fuir.

L’agence de presse russe Ria Novosti a par ailleurs annoncé la mort de son photographe Andreï Stenine, qui était porté disparu depuis le 5 août dernier.

En quelques mois, le conflit aurait fait 2 600 morts et plus d’un million de déplacés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une journaliste congolaise, Prix Prince des Asturies de la Concorde