DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Miami : l'hommage à Steven Sotloff


monde

Miami : l'hommage à Steven Sotloff

Les proches de Steven Sotloff ont rendu hier hommage à ce reporter américain de 31 ans décapité par les jihadistes de l‘État islamique. Depuis la maison de ses parents, à Miami, le porte-parole de la famille a rappelé que le journaliste n‘était pas une tête brûlée, mais un professionnel passionné.

“Ce n‘était pas un héros. Comme nous tous, il essayait de trouver le bien dans un monde de ténèbres. Et s’il n’existait pas, il essayait de le créer”, explique Barak Barfi.
Sotloff aurait été décapité deux semaines après l’assassinat d’un autre journaliste américain, James Foley. “Lorsqu’on s’en prend à des Américains, nous ne reculons pas. Nous n’oublions pas. Nous prenons soin de ceux qui sont en deuil et lorsque c’est terminé, les coupables doivent savoir que nous les poursuivrons jusqu’aux portes de l’enfer”, a réagi le vice-président américain Joe Biden.
L‘État islamique menace à présent de tuer un otage britannique. En réponse aux jihadistes, Londres envisage de former une coalition avec Washington pour renverser les jihadistes qui sèment la terreur dans le nord de l’Irak et dans une partie de la Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : innocentés par ADN après 30 ans de prison