DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Restauration rapide : mobilisation et grève dans 150 villes américaines


Etats-Unis

Restauration rapide : mobilisation et grève dans 150 villes américaines

De New York à Los Angeles en passant par Miami, plus de 150 villes ont vu des employés de fast-food faire grève ou se mobiliser ce jeudi pour réclamer une augmentation de leur salaire et la possibilité de se syndiquer. À l’heure actuelle, le salaire horaire de 7,25 dollars, soit l‘équivalent de 5,60 euros, est appliqué par de nombreuses enseignes de la restauration rapide. Ce mouvement de protestation avait démarré à New York en novembre 2012.

“Nous exigeons d’avoir 15 dollars de l’heure, explique Michael, un manifestant. Nous ne demandons pas tant que ça, nous demandons juste ce qui nous permettrait de vivre et survivre à New York”.

“Je suis ici pour demander un meilleur salaire, une meilleure vie, (…) parce que le salaire minimum ne vous permet pas de progresser. Nous restons bloqués dans la même situation. Or, nous voulons améliorer notre vie et celle de notre famille”, ajoute Jame qui travaille au McDonald’s depuis neuf ans.

Ce mouvement de protestation a été évoqué lundi par le président américain qui souhaite une hausse du salaire minimum au niveau fédéral.

Selon les organisateurs, des centaines de manifestants ont été interpellées ce jeudi par les forces de l’ordre, notamment pour entrave à la circulation routière.
Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Décès de Joan Rivers, monument de la télévision aux Etats-Unis