DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinq pays vont livrer des armes à l'Ukraine

Vous lisez:

Cinq pays vont livrer des armes à l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Le cessez-le-feu a été de nouveau violé par d’intenses combats dans l’est de l’Ukraine dans la nuit de samedi à dimanche. Des affrontements entre l’armée et les rebelles se sont déplacés des alentours de l’aéroport de Donetsk à une installation militaire toute proche. Ces combats auraient fait quatre morts d’après les séparatistes.

Dans le village de Spartak, un peu plus au Nord, les combats ont commencé à 4h du matin, surprenant les habitants qui se croyaient enfin protégés par le cessez-le-feu. De nombreuses maisons ont été réduites à l‘état de ruines.

“Je ne sais pas, je ne sais pas ce qui se passe, mais il n’y a pas de cessez-le-feu, et il n’y en aura probablement jamais” se désole une habitante. “La trêve, quelle trêve ? Ils ne vont jamais la respecter. Je ne sais pas, je n’ai pas de mots pour qualifier ce gouvernement. Je ne sais pas comment les appeler : des barbares”, dit une jeune femme en sanglots.

Des combats ont aussi eu lieu en lisière de Marioupol, un port stratégique près de la frontière, car il ouvrirait la voie entre Donetsk et la péninsule de Crimée pour les forces pro-russes. Ces affrontements
ont fait une victime civile.

Plusieurs accords ont été conclus au sommet de l’OTAN au Pays de Galles. L’un d’eux prévoit que cinq pays – les Etats-Unis, la France, l’Italie, la Pologne et la Norvège – vont fournir des armes et des conseillers militaires à l’Ukraine.