DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marioupol s'embrase et le cessez-le-feu s'envole

Vous lisez:

Marioupol s'embrase et le cessez-le-feu s'envole

Taille du texte Aa Aa

Les faubourgs de Marioupol était en feu dans la nuit de samedi à dimanche : de fortes explosions ont retenti dans cette ville portuaire de l’est de l’Ukraine, premières violations majeures du cessez-le-feu signé vendredi.

Des tirs d’artillerie auraient été entendus sur place. Ils auraient mis le feu à une station-service et à un site industriel, dans l’est de la ville.

Marioupol est une commune de 500 000 habitants située sur la mer d’Azov, près de la frontière russe. Elle s’avère d’une importance stratégique pour les séparatistes, puisqu’en cas de victoire, elle ouvrirait la voie entre Donetsk et la Crimée.

“C‘étaient bien des tirs d’artillerie, d’obus”, raconte un homme, dans la rue. “Je ne sais pas si c‘étaient des obus mais c‘était un sacré bombardement”, ajoute son ami.

Les autorités ukrainiennes accusent les pro-russes d’avoir rompu la trêve signée à Minsk.

Samedi, les présidents Porochenko et Poutine avaient joué la carte de l’apaisement, malgré des tirs sporadiques près de Donetsk.