DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nemmouche tortionnaire des (ex)-otages français en Syrie


Syrie

Nemmouche tortionnaire des (ex)-otages français en Syrie

Medhi Nemmouche – l’auteur présumé du quadruple meurtre du musée juif de Bruxelles – était l’un des tortionnaires de l’Etat Islamique en Syrie.

C’est ce qu’affirme l’un des journalistes français retenus captifs dix mois par les djihadistes. Une information tenue secrète jusqu‘à présent et que Nicolas Henin a rendu public suite à des révélations du journal Le Monde.

“Après l’arrestation de Medhi Nemmouche, pour les faits qui lui sont reprochés à Bruxelles, j’ai été confronté à un certain nombre de documents audiovisuels, qui m’ont permis de le reconnaître formellement. Mehdi Nemmouche m’a maltraité, moi-même. Je n’ai pas connaissance d’autres otages occidentaux qu’il aurait maltraités, en revanche j’ai pu l’entendre torturer des prisonniers syriens dans cet établissement dans lequel nous nous trouvions”, a raconté le journaliste du Point.

Nicolas Henin avait été libéré en avril dernier avec trois autres journalistes. L’un d’eux, Didier François, juge “irresponsable” la publication de ces révélations. Il craint qu’elles ne mettent en péril la vie des otages toujours aux mains des djihadistes de l’Etat Islamique.

L’avocat français de Medhi Nemmouche n’a, lui, ni confirmé, ni infirmé ces déclarations.

“On ne lui a jamais posé la question de savoir s’il avait été en Syrie ou pas. Mais toujours est-il qu’on ne peut pas, aujourd’hui, dire qu’il n’a pas été en Syrie. En tous cas, il ne dira jamais qu’il n’a jamais été en Syrie. Mais on ne lui a jamais posé la question de savoir le rôle qu’il a joué en Syrie, tout portait sur l’attentat qui a eu lieu en Belgique”, a ainsi rappelé Apolin Pepiezep.

Mehdi Nemmouche garde toujours le silence.

Il a été arrêté en France fin mai et extradé en Belgique fin juillet.

Il doit comparaître mercredi devant la chambre du conseil de Bruxelles qui décidera de prolonger ou non sa détention préventive.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sierra Leone : MSF critique le confinement total de la population