DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sierra Leone : MSF critique le confinement total de la population

Vous lisez:

Sierra Leone : MSF critique le confinement total de la population

Taille du texte Aa Aa

L’ONG Médecins Sans Frontières est sceptique quant à la décision du gouvernement de Sierra Leone de placer l’intégralité de sa population en quarantaine pour lutter contre la propagation d’Ebola.

Les 6,3 millions d’habitants du pays devront rester chez eux du 19 au 21 septembre. Les autorités espèrent ainsi faciliter la détection des malades, cachés par leurs proches.

Une mesure jugée contre-productive par MSF.

“Médecins Sans Frontières a peut-être raison, mais MSF envisage la situation d’un point de vue médical, et s’occupe des malades. Nous, nous sommes préoccupés par la mobilisation sociale. 0,02% de la population seulement a été infectée. Nous avons 5 millions 999 mille personnes qui n’ont pas été infectées. Et, pour nous, l’urgence c’est de protéger ces personnes-là”, a justifié Alpha Kanu, le ministre sierra-léonais de l’Information.

Les autorités partent du principe que le délai d’incubation du virus est de trois jours, et que les patrouilles médicales pourront donc recenser les nouveaux cas en faisant du porte à porte.

Les médecins estiment, eux, que les symptômes peuvent mettre jusqu‘à trois semaines pour apparaître.

“S’ils disent qu’il faut rester à la maison trois jours, ça me va !” dit une commerçante de Freetown.

491 personnes sont mortes après avoir contracté Ebola en Sierra Leone, représentants un quart des victimes d’Afrique de l’Ouest.