DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Il n'y a plus l'affaire Kerviel, il y a l'affaire Société Générale"


France

"Il n'y a plus l'affaire Kerviel, il y a l'affaire Société Générale"

“Je suis super heureux de sortir aujourd’hui, ça va être plus facile pour moi évidemment, pour mes proches, pour travailler sur le dossier, pour continuer ce combat-là.” C’est ce qu’a déclaré l’ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel après être sorti de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ce lundi matin et avant de se faire mettre un bracelet électronique.

Condamné à trois ans de détention ferme pour avoir causé près de 5 milliards d’euros de pertes à la Société Générale, il aura passé au total cinq mois en prison. Jérôme Kerviel pourra quitter son domicile entre 7h00 et 20h30. Il sera employé comme consultant dans une entreprise de conseil en logiciels informatiques.

L’avocat de l’ancien trader, David Koubbi estime qu’une nouvelle page se tourne. “Il est temps aujourd’hui de relancer le logiciel de l’affaire dite Kerviel pour le regarder en face et pour dire qu’il n’y a plus d’affaire Kerviel. Il y a aujourd’hui une affaire “Société générale”. Il y avait un disque qui tournait, une sorte de ritournelle depuis 2008 et ce disque a été enlevé par la justice française, qui s’est réveillée, qui a cessé de s‘égarer. Il y a un autre disque qui va être joué et c’est le disque de l’affaire “Société Générale “puisque vous savez que des plaintes ont été déposées par notre cabinet”.

Jérôme Kerviel a notamment porté plainte contre la banque pour subornation de témoin. Mais un nouveau procès doit également déterminer le préjudice financier présumé de la Société générale et le montant des dommages imputables à l’ancien trader après que la Cour de cassation a cassé la décision initiale sur ce volet.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Jérôme Kerviel sort de prison : "le combat continue"