DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le durcissement des sanctions européennes contre la Russie tarde à être adopté


Le bureau de Bruxelles

Le durcissement des sanctions européennes contre la Russie tarde à être adopté

Le durcissement des sanctions européennes contre la Russie tarde à être adopté. Prévu pour aujourd’hui, il est en partie contesté par certains Etats-membres. Premier domaine censé être visé, le pétrole. Trois compagnies russes devraient être concernées : Rosneft, Transneft et la section pétrolière de Gazprom. Elles ne pourront plus emprunter en Europe ni y vendre leurs titres.
En revanche, les Européens ne veulent pas toucher au gaz russe dont ils sont très dépendants.
Une vingtaine de noms doit aussi être ajoutée à la liste des personnalités russes et ukrainiennes interdites de visa. Quant aux restrictions sur les ventes d’armes ou de biens à double usage civil et militaire, elles devraeint elles aussi être renforcées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Vladimir Chizhov : " La situation a donné à l'Alliance atlantique une seconde vie qu'elle ne mérite pas vraiment "