DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tons pastel, styles japonais et français se mêlent à la Fashion Week de New-York


le mag

Tons pastel, styles japonais et français se mêlent à la Fashion Week de New-York

En partenariat avec

Dominance de tons pastel pour la marque Monique Lhuillier et sa collection printemps/été 2015 à la semaine de la mode à New-York. “Une Influence solaire”, a expliqué la créatrice dans les coulisses avant les défilés.

“Il est question d’un beau lever de soleil auquel j’ai assisté quand j‘étais dans les Caraïbes et de tous les beaux pastels que l’on distingue à ce moment-là. Ils ont été pour moi le point de départ de la palette de couleurs. Je la voulais claire, très réfléchissante, chatoyante et lumineuse”, détaille Monique Lhuillier.

Les tons sable et crème se mêlent aux tonalités pastelles dans cette collection intitulée «Luminous Sunrise» où la taille est souvent marquée et le bustier mis à l’honneur.

Touches florales, tissus argentés et dentelle transparente viennent compléter cette collection “So chic”.

“Pour cette collection je me suis inspirée des onna-bugeisha des temps modernes. Ces femmes combattantes issues de la haute société japonaise. Je voulais faire ressortir la féminité, la force, le voyage d’une femme”, explique de son côté la créatrice Lubov Azria de la marque Hervé Léger by Max Azria.

Influence et ambiance japonaise donc pour la marque américaine Hervé léger. Robes bandages, kimonos, ceintures obi et grandes manches, clous, jeux de transparence, brillance et couleurs chaudes, tout y est, la féminité en prime.

Hervé Léger by Max Azria est réputée pour habiller régulièrement de nombreuses personnalités telles que Jennifer Lopez entre autres.

“Le thème de cette nouvelle collection est la Côte d’Azur. Elle s’inspire du sud de la France des années 50 avec Brigitte Bardot, Picasso et Matisse. C’est un mélange de blanc, de couleurs et de bonheur. Tout cela.”, explique pour sa part la styliste Diane Von Furstenberg.

Pour son défilé baptisé “Riviera”, Diane von Furstenberg a misé sur une collection printemps-été 2015 dansante et féminine où le vichy se décline en noir et blanc, ou bleu, sur des mini-shorts, des robes en jersey de soie, des tops en popeline, et jusque sur les sandales et sacs à main.

Toujours très demandée, Naomi Campbell a fermé le défilé.

La semaine de la mode à New-York, ce sont plus de 300 défilés et présentations. Cette édition se termine le 11 septembre prochain.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

"RED HOT", l'autre visage du roux