DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Indépendance de l'Ecosse : tous les résultats sont possibles


Royaume-Uni

Indépendance de l'Ecosse : tous les résultats sont possibles

Pour ou contre l’Indépendance de l’Ecosse. A neuf jours du référendum, les deux camps sont au coude-à-coude : 39 % des sondés voteraient non, 38 % voteraient oui. Et 18 %, soit environ 600 000 personnes seraient encore indécises.
Dans une tentative d’enrayer la progression du “oui”, le gouvernement britannique a mis au point un nouveau plan de transfert de pouvoirs à Edimbourg. Pour les partisans de l’Indépendance, ce n’est qu’un geste désespéré…

A Bewrick, ville frontalière, l’issue du référendum interroge ce commerçant :

“Près de la moitié de nos clients viennent de l’autre côté de la frontière. On utilise des billets écossais comme des billets anglais. 5 livres écossaises, ça vaut 5 livres sterling. Si l’Ecosse devient indépendante, 5 livres écossaises, ça vaudra peut-être trois livres sterling, ça va rendre nos tarifs compliqués et nous faire payer plus de frais bancaires.”

Quid de la monnaie dans une Ecosse indépendante ? Resterait-elle aligner sur la livre britannique ? Pourrait-elle adopter l’euro ? Et les frontières ? La maire de Bewrick, Isabel Hunter, s’inquiète :

“Il pourrait installer des frontières où il faut un passeport, les gens de Bewrick vont et viennent quotidiennement, plusieurs fois par jour même, et ça pourrait devenir très compliqué pour les habitants de Bewrick.”

Monnaie, libre-circulation des biens et des personnes, ressource pétrolière, armée, l’indépendance de l’Ecosse bouleverserait clairement le Royaume-Uni. Lundi, la bourse de Londres avait chuté après la parution d’un sondage qui, pour la première fois, donnait le oui gagnant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le vol MH17 a bien été détruit en vol