DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les prouesses de l'impression 3D


hi-tech

Les prouesses de l'impression 3D

En partenariat avec

L’impression 3D ne cesse de repousser les limites du possible. Cela peut paraître invraisemblable, mais cette voiture de course a été conçue avec des pièces aérodynamiques fabriquées avec une imprimante 3D. Et ce n’est pas une maquette, ce véhicule peut rouler jusqu‘à 320 km/h.

‘‘Il n’est pas rare d’utiliser l’impression 3D pour réaliser des maquettes, car le cycle de production est très court’‘, explique Dan Walmsley, ingénieur chez Strakka Racing. Mais la nouveauté ici, c’est que nous avons installé des pièces réelles sur une voiture de course. Nous avons constaté que les propriétés des matériaux avaient évolué, qu’ils étaient désormais suffisamment solides, suffisamment légers, pour fonctionner comme un produit fini sur une voiture de course.’‘

Désormais tout semble possible avec les imprimantes 3D, capables aussi de fabriquer des vêtements ou autres accessoires de mode, qui ne pourraient d’ailleurs pas toujours être conçus selon les méthodes conventionnelles.L’industrie de la mode attend encore beaucoup de cette technologie.

“La fabrication via l’imprimante 3D est encore dans une large phase d‘évolution’‘, explique Naomi Kaempfer, directrice de création chez Stratasys. Nous attendons encore des matériaux d’impression 3D qu’ils aient la résistance, la solidité de la fibre textile. Il faut comprendre que l’impression 3D est une technique de fabrication de couches additives. Et pour créer une fibre solide, il faut avoir une fibre continue dans le matériau.’‘

L’impression 3D a encore un bel avenir devant-elle. Une véritable aubaine pour de nombreux secteurs d’activité en quête de progrès et d’originalité.

Prochain article

hi-tech

Plus d'autonomie pour les conducteurs handicapés