DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les sanctions contre la Russie attendront un peu


Le bureau de Bruxelles

Les sanctions contre la Russie attendront un peu

Les compagnies pétrolières russes auront quelques jours de sursis avant l’entrée en vigueur des nouvelles sanctions européennes adoptées lundi soir.

Le président du Conseil, Herman van Rompuy, a précisé que cela laisserait un peu de temps aux 28 pour évaluer l’application du cessez-le-feu et du plan de paix en Ukraine. Mais pour l’eurodéputé polonais Jacek Saryusz-Wolski, les choses sont très claires :

“ Soit cet accord de cessez-le-feu est respecté, soit il y aura un nouveau durcissement du côté européen en termes de sanctions “, a-t-il martelé.

Pourtant, les 28 sont divisés et certains pays comme la Finlande et l’Italie s’inquiètent ouvertement des menaces de rétorsion russes. Une tiédeur qui inquiète l’activiste et chanteuse ukrainienn Ruslana.

“ Dire à ce stade : nous verrons, cela signifie que l’Europe a une position faible et c’est presque une acceptation que la guerre en Ukraine puisse se poursuivre “, déplore-t-elle.

Ce mercredi, les ambassadeurs des Etats membres pourraient de fait retarder l’application des dernières sanctions. La position européenne reste donc pour le moins confuse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le durcissement des sanctions européennes contre la Russie tarde à être adopté