DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : 2 300 morts, le pire à venir au Liberia


monde

Ebola : 2 300 morts, le pire à venir au Liberia

La fièvre hémorragique Ebola a tué près de 2 300 personnes. Dans son dernier bilan, l’OMS ajoute que la moitié des cas mortels a été signalée ces 21 derniers jours. Le Liberia a déclaré 1224 morts, la Guinée 555, la Sierra Leone 509, et le Nigeria 8 morts. Au Liberia, le pire serait à venir. Plusieurs milliers de nouveaux cas pourraient être enregistrés les trois prochaines semaines, car les centres de traitement sont saturés, les malades sont obligés de rester chez eux et, selon l’OMS, cela favorise la contagion.

En Europe, l’Italie a failli connaître son premier cas. Une femme originaire du Nigeria est revenue d’un voyage dans son pays natal avec des symptômes similaires à la fièvre mortelle. Hospitalisée, elle reste en quarantaine, même si les médecins n’ont pour l’instant trouvé aucune trace d’Ebola dans ses analyses. Elle aurait en revanche contracté le paludisme.

Aux Etats-Unis, un quatrième médecin travaillant cette fois-ci pour l’OMS est arrivé de Sierra Leone après avoir été testé positif au virus Ebola. Il a été pris en charge à l’hôpital universitaire Emory à Atlanta où deux missionnaires ont déjà été soignés avec succès.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les nouvelles sanctions contre la Russie suspendues au cessez-le-feu dans l'Est