DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

John Kerry en Irak : la barbarie des jihadistes n'a pas sa place dans le monde moderne


Irak

John Kerry en Irak : la barbarie des jihadistes n'a pas sa place dans le monde moderne

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry est venu rassurer le nouveau gouvernement irakien. Lors de ses rencontres avec le Premier ministre Haïdar al-Abadi et avec le président Fouad Massoum, il a affirmé que l’armée d’Irak serait reconstruite et entraînée avec l’aide des Etats-Unis et d’autres pays. Et il a martelé que les jihadistes de l’Etat islamique allaient être vaincus par la coalition internationale en cours de formation.

Depuis l’ambassade américaine, John Kerry a ensuite déclaré à la presse :
“Il n’y a littéralement pas de place pour la barbarie des jihadistes dans le monde moderne. C’est un combat que le peuple irakien doit gagner, mais c’est aussi un combat que le reste du monde a besoin de gagner en se tenant aux côtés du peuple irakien. Et c’est un combat que les Etats-Unis et le reste du monde doivent soutenir à chaque étape.”

Alors que John Kerry arrivait dans la capitale irakienne ce matin, deux attentats à la voiture piégée ensanglantaient un barrage de police dans l’est de la ville et un marché de fruits et légumes. Ces deux explosions successives ont tué 19 personnes et blessé une quarantaine d’autres.

Cette double attaque a été orchestrée par les jihadistes de l’EI que combattent les forces irakiennes dans le nord, le centre et l’ouest du pays. Les détails de la stratégie de combat contre l’EI, mise sur pied par les Etats-Unis, seront annoncés la nuit prochaine par Barack Obama.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

70% des troupes russes ont quitté l'Ukraine, selon Petro Porochenko