DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les dirigeants de l'un des principaux groupes d'insurgés syriens tués à Idlib


Syrie

Les dirigeants de l'un des principaux groupes d'insurgés syriens tués à Idlib

Il semblerait qu’un kamikaze se soit infiltré dans une réunion des islamistes d’Ahrar Al-Sham qui se déroulait dans la localité de Ram Hamdan. Le chef du clan, Hassan Abud, et 28 de ses hommes ont péri dans l’explosion.

Leur mouvement était la plus importante des sept factions du Front islamique syrien, avant sa dissolution en novembre 2013. Front qui constituait la plus puissante alliance islamique luttant contre Bachar el-Assad. Ahrar Al-Sham est en outre particulièrement hostile à l‘État islamique, qu’il combattait également. Les djihadistes pourraient être à l’origine de l’attaque.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les nouvelles sanctions contre la Russie suspendues au cessez-le-feu dans l'Est