DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Facebook teste la destruction programmée de messages sur ses pages

Vous lisez:

Facebook teste la destruction programmée de messages sur ses pages

Taille du texte Aa Aa

En termes de messagerie internet, la mode des messages qui s’autodétruisent bat son plein. Le réseau social FaceBook qui a fêté dernièrement ses 200 milliards de dollars de capitalisation boursière, teste actuellement une autodestruction programmée des messages postés sur ses pages. Cette fonctionnalité serait proposée au sein de Facebook pour le système d’exploitation mobile IOS.
Le test, actuellement en cours, permet à une petite partie de la communauté d’utilisateurs de Facebook de programmer la suppression automatique d’un message, de 1 heure à 7 jours après sa publication.
Mais rien ne dit que le réseau social décide d’adopter cette fonctionnalité de type Snapchat.