DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès Pistorius : la juge exclut la préméditation

Vous lisez:

Procès Pistorius : la juge exclut la préméditation

Taille du texte Aa Aa

Oscar Pistorius n’a pas tué avec préméditation sa petite amie. Aux premières heures de l‘énoncé du verdict au tribunal de Prétoria ce matin, la juge Thokozile Masipa a estimé que le parquet n’a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l’accusé était coupable de meurtre avec préméditation…

Le champion olympique qui est arrivé sans un mot au tribunal devant une nuée de journalistes venus suivre l’ultime page d’un procès hors norme pourrait donc échapper à la peine maximale, 25 ans incompressibles.

La juge Masipa a commencé à balayer les arguments et les témoignages clés apportés au cours des six mois d’audience par la défense et l’accusation.
Elle a refusé de s’appuyer sur des souvenirs fragilisés par le caractère “faillible” de la mémoire humaine, et brouillés par l’intense battage médiatique autour du procès. Elle n’a pas retenu le témoignage crucial des voisins du couple évoquant des bruits de dispute et des cris, ni pris à son compte certains “sms” comme pouvant déterminer l‘état des relations du couple.

Dans le box des accusés, l’athlète, blême, a écouté attentivement, les larmes aux yeux parfois, les conclusions de la juge, dont l‘énoncé pourrait durer jusqu‘à demain, avant de connaître le verdict lui-même.

Des militants contre les violences faites aux femmes présents à l’extérieur du tribunal ont bien l’intention de rester jusqu’au bout.