DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Stratégie d'Obama: réactions à Bagdad et à Téhéran

Vous lisez:

Stratégie d'Obama: réactions à Bagdad et à Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Comment le discours du président américain a-t-il perçu en Irak ? Favorablement, à en croire le Premier ministre irakien. Vu de Bagdad, il y a l’espoir d‘éloigner la menace djihadiste. Il faut dire que les islamistes avaient réussi à progresser jusqu’aux abords de la capitale.

“Une déclaration comme celle d’Obama, ça peut nous aider à surmonter cette crise, explique Bassim, et tant mieux si ça peut nous débarrasser de ces infidèles qui déstabilisent le pays”.

“On est d’accord avec cette stratégie, ajoute Fawzi, autre habitant de Bagdad. L’Etat islamique est une organisation terroriste. Ces djihadistes, on va les combattre et les chasser d’Irak. Ils sont une menace pas seulement pour l’Irak mais aussi pour le monde entier.”

Autre réaction, celle des dirigeants de la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l’Irak. Ils saluent la volonté d’Obama d’en finir avec les djihadistes.

Safin Dizayi est le prote-parole du gouvernement régional kurde. “Il est important que la communauté internationale et les grandes puissances prennent fait et cause pour la population du Kurdistan et pour ses dirigeants, afin d’appuyer l’action militaire des Kurdes, et de soutenir l’action humanitaire”, estime-t-il.

En revanche, le discours du président américain a été accueilli plus fraîchement par l’Iran qui doute de la sincérité d’une coalition internationale voulue par les Etats-Unis.

Mosayyeb Naimi est analyste politique à Téhéran. “En ce qui concerne la lutte contre des groupes comme l’Etat islamique, dit-il, l’Iran ne s’alignera jamais au côté des Américains. Car, pour les Iraniens, les Etats-Unis ne sont pas suffisamment crédibles”.