DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré le sentiment de désescalade, la situation reste tendue en Ukraine

Vous lisez:

Malgré le sentiment de désescalade, la situation reste tendue en Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Des volontaires ukrainiens poursuivent leur entraînement dans les environs de Kiev pour être prêts quelle que soit l‘évolution de la situation. Ils n’appartiennent pas à l’armée, mais ils pourraient l‘épauler. L’heure semble pourtant à une relative accalmie depuis vendredi dernier. Mais la trêve apparait bien fragile voire même en trompe l‘œil des deux côtés.

“Nous nous préparons à la guerre. Comme je l’ai dit dès le début, nous les préparons afin qu’ils soient capables de survivre dans des conditions de combats, en cas d’occupation ou d’invasion des troupes russes et pour détruire l’ennemi”, explique cet instructeur chargé de préparer les volontaires ukrainiens.

Sur le plan humanitaire, 200 camions russes sont massés près de la frontière russo-ukrainienne pour une deuxième opération de ravitaillement dans l’Est.

C’est dans ce contexte où alternent le chaud et le froid que les Européens ont durci leurs sanctions à l‘égard de Moscou qui se dit prêt à riposter. Un nouvel épisode qui intervient alors que la conférence annuelle de Yalta s’est ouverte hier soir sur la stratégie pro-européenne de Kiev. Le président Porochenko devait y prononcer ce matin un discours très attendu.