DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roumanie : relooking dans les Telekoms


entreprises

Roumanie : relooking dans les Telekoms

Cosmote Romania et Romtelecom, le plus important opérateur télécoms de Roumanie, ne vont plus former qu’une seule marque de telecoms pour leurs services de téléphonie fixe et mobile.
Cette opération de relooking aboutira à ce que deux compagnies vendent leurs produits respectifs sous un même nom : Telekom Romania qui rappelle que les deux opérateurs sont indirectement la propriété de l’allemand Deutsch Telekom.

“La Roumanie est très compétitive en termes de fiscalité, explique le premier ministre roumain Victor Ponta. Nous avons un impôt assez faible sur les sociétés à 16% et nous allons le garder. Mais nous avions une taxation assez élevée sur les coûts du travail et la nouvelle législation va nous aider à améliorer notre compétitivité”.

Deutsche Telekom détient via sa filiale grecque l’opérateur OTE, 54% de Romtelecom et 70% de Cosmote Romania. Romtelekom est spécialisée dans la téléphonie fixe et l’offre internet alors que Cosmote propose des abonnements de téléphonie mobile.

“Nous sommes vraiment très content d’accueillir la Roumanie dans notre “T” famille, explique Claudia Nermat membre de la direction de Deutsch Telekom. C’est après l’Allemagne et la Pologne, en terme de population, notre troisième marché présent dans notre portefeuille “T”
magenta”.

Quarante trois magasins vont être rénovés et relookés en Roumanie pour refléter la nouvelle identité de la marque Telekom, avec notamment la célèbre couleur magenta et le non moins célèbre T du propriétaire allemand.

“Nous pensions à cette opération depuis deux ans mais c‘était un processus complexe que de mettre les choses en ordre de marche, explique le Président de Telekom Romania. A la fin vous devez avoir le bon timing, la bonne technologie et chaque chose doit retomber à sa place”.

Le service au client de Telekom Romania va également évoluer pour permettre aux abonnés de recevoir de l’aide depuis un unique centre d’appel et un site web unique.

“Les choses changent vite à Bucarest, affirme notre correspondante Andrea Hajagos. Quand je suis arrivé à Bucarest jeudi soir, l’enseigne sur la devanture c‘était Romtelecom et maintenant cette devanture est couleur magenta”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Ecosse : RBS et Lloyds Banking Group déménageront si le "oui" l'emoprte