DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington rallie 10 pays arabes contre les jihadistes de l'État islamique


Arabie Saoudite

Washington rallie 10 pays arabes contre les jihadistes de l'État islamique

Au lendemain de la présentation du plan d’action de Barack Obama prévoyant notamment des frappes aériennes en Irak, mais aussi en Syrie, son secrétaire d‘État s’est rendu en Arabie Saoudite. John Kerry a réussi lors d’une réunion à Jeddah à convaincre ses homologues arabes notamment saoudien à s’engager y compris sur un éventuel plan militaire.

Bagdad a ainsi salué l’annonce du président américain d’envoyer 475 conseillers militaires supplémentaires en appui aux forces kurdes et fédérales irakiennes notamment aux frontières.

Selon cet analyste américain, “le plan annoncé par la Maison Blanche est de grande envergure, mais ce plan est sujet selon lui à des mouvements complexes qui pourraient conduire à son échec tant les intérêts des divers acteurs sont différents. Il sera difficile de mettre en place ce plan ambitieux”, estime Tom Sanderson.

Autre objectif celui de renforcer au plus vite l’aide à l’opposition syrienne modérée. Les Saoudiens pourraient former et entraîner des rebelles syriens, qui combattent à la fois le régime de Bachar al-Assad en Syrie, et l’EI en Irak notamment aux côtés des Kurdes.

D’après une nouvelle étude de la CIA, l’EL compterait entre 20.000 et 31.500 combattants en Irak et Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Chili commémore le coup d'État de 1973 dans un climat tendu sur fond d'attentats