DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une rentrée presque normale pour les enfants de Gaza et de Damas

Vous lisez:

Une rentrée presque normale pour les enfants de Gaza et de Damas

Taille du texte Aa Aa

Après 50 jours de conflit avec Israël, 500 enfants ont été tués et 24 écoles détruites durant l‘été, un demi-million d‘élèves palestiniens sont retournés en classe.
A Khan Younès, cette école de l’ONU a dû être reconstruite après les bombardements de Tsahal. Résultat : jusqu‘à 60 élèves par classe ou transférés dans d’autres écoles.

L‘école a également repris à Damas en Syrie. Des milliers d’enfants ont péri durant le conflit qui dure depuis plus de trois ans. Selon un rapport de l’Onu, le système éducatif est au bord du gouffre avec plus de la moitié des enfants d‘âge scolaire n’allant plus à l‘école.

“Je viens de Homs dit un petit garçon. Je suis parti il y a quatre ans parce que mon école a été détruite. Je suis venu ici dans cette école pour lire, étudier et devenir ingénieur.”

“Je veux aller à l‘école tous les jours, matin et soir, en hiver, en été, en automne dit un autre petit Syrien. Et même s’il neige ou s’il fait chaud, je veux y aller tous les jours, tous les jours, tous les jours car c’est beau.”

Fin 2013, 4.000 écoles étaient hors service en Syrie, parce qu’elles étaient détruites, endommagées ou accueillaient des personnes déplacées.