DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Air France : les 2/3 des avions devraient être cloués au sol au deuxième jour de la grève


France

Air France : les 2/3 des avions devraient être cloués au sol au deuxième jour de la grève

Au premier jour de la grève des pilotes d’Air France, la compagnie a vu près de la moitié de ses avions rester au sol.
Les grévistes sont opposés au développement de Transavia, la filiale à bas coût du groupe.
Cette grève est très suivie par les pilotes ce qui a poussé Air France à présenter ses excuses aux voyageurs

Catherine Jude, directrice des opérations d’Air France :

“Mardi 16 Septembre, ous prévoyons d’assurer 40% de nos vols avec un taux de gréviste qui est stable, à 60% pour cette journée. “

Les syndicats, eux, réclament un contrat de travail unique pour l’ensemble des pilotes d’avions de plus de cent places au sein des différentes compagnies.

Jean-Louis Barber, président du Syndicat national des pilotes de ligne :

“ils veulent créer une société, qui n’existe pas pour l’instant, qui s’appellerait Transavia Europe, de droit étranger, certainement pas français, peut-être portugais. Et vous comprenez bien qu‘à partir du moment où on base des avions au Portugal pour faire par exemple du Porto-Paris avec des pilotes Portugais et bien forcément, lorsqu’on fait du Paris-Porto aujourd’hui avec des pilotes français cela détruit les schémas et cela détruit les emplois existants aujourd’hui, et donc on est sur un projet de délocalisation et de dumping social. Et c’est pourquoi les pilotes sont en colère aujourd’hui. “
Les voyageurs ont passé la journée à chercher un moyen de changer leurs billets d’avion ou se faire rembourser.

“Je comprends bien la grève, ils ont raison, mais bon, c’est dommage que nous soyons touchés !”, explique une touriste.

Les syndicats ont appelé la direction d’Air France-KLM à de vraies négociations. Certains demandent déjà le prolongement du mouvement de grève qui doit pour le moment durer une semaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Conférence de Paris : un soutien militaire approprié à l'Irak dans sa lutte contre l'EIIL