DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deauville, le palmarès

Vous lisez:

Deauville, le palmarès

Taille du texte Aa Aa

C’est donc le film “Whiplash” deuxième film de Damien Chazelle qui est repartir tout auréolé de Deauville. Le film qui suit le parcours d’un jeune homme qui rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération a aussi reçu le prix du public.

Whiplash sortira en France le 24 décembre.

Sur le tapis rouge des personnes plus ou moins remarquées en relation directe avec une actualité… plus ou moins récente. On a eu donc cette année Julie Gayet… mais aussi Dominique Strauss Khan.

Mais c’est encore Mick Jagger qui attire toutes les attentions. Et si le chanteur était là c’est parce que les Stones ont produit le biopic sur James Brown Get on up.

Mick Jagger : “Il était vraiment un étonnant chanteur de soul. Il a eu une si longue carrière et une très longue influence sur des gens comme moi et sur les gens qui sont venus après moi, sur le Hip Hop. Il a été l’artiste le plus samplé et ses influences se font encore sentir.”

Chadwick Boseman campe James Brown : “J’ai dansé le plus possible, j’ai chanté le plus possible j’ai vraiment essayé de marcher dans ses traces. J’ai interrogé tous ceux qui l’ont connu, même si c‘était un chauffeur de taxi, je leur ai demandé ce qu’ils savaient.”

Brian Grazer coproduit le film avec Mick Jagger un hommage spécial a été rendu au producteur qui compte parmi les personnes les plus influentes d’Hollywood.

Jagger en plein selfie avant une conférence de presse où on lui a demandé au fait s’il pensait produire un biopic sur les Rolling Stones.

Mick Jagger : “Je suis complètement fermé avec cette idée. Je ne veux jamais faire un biopic des Rolling Stones. Non, il y a des histoires, des scripts maintenant, mais ils sont tous horribles.”

Giovanni Magi, euronews :

“Le festival a été une opportunité pour rencontrer des célébrités dans l’agréable écrin de cette fin d‘été. Et bien sûr de voir les dernières productions, de revoir des classiques et de parler de films controversés.”

A l’instar de ce “Love is Strange” qui raconte l’histoire de George et Ben qui après 39 ans de vie commune, décident de se marier…
Le film a été réalisé par Ira Sachs qui n’a pu que constater l’interdiction au mineur de ce film aux USA.

Ira Sachs, réalisateur : “Je crois que la décision a été prise en raison des dialogues parce qu’il y a deux gros mots dans le film. C’est quelque chose de répressif qui d’une certaine façon limite le choix de films à voir. C’est un film en fait pour la famille. Et cela me dérange de savoir que les gens ne pourront pas voir le film avec leurs enfants en raison de ce classement alors que c’est vraiment un film pour tout le monde.”

Enfin un petit tour sur les célèbres planches de Deauville avec Pierce Brosnan qui a vu son nom sur apposé sur une non moins célèbre cabine.

l'Histoire