DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le miel qui panse les blessures

Vous lisez:

Le miel qui panse les blessures

Taille du texte Aa Aa

La blessure de ce cheval avait du mal à guérir. Il aura fallu l’utilisation d’un nouveau remède pour en venir à bout. Il a été fabriqué à base de bactéries d’acides lactiques provenant du jabot des abeilles. Elles ont été incorporées dans du miel de l’eau et du sucre. Le tout crée des substances antimicrobiennes qui tuent les germes resistants.

Cette découverte a été faite dans les laboratoires de l’université de Lund en Suède. Elle s’inscrit dans une longue et millénaire tradition d’utilisation du miel pour soigner des pathologies.

Alejandra Vasquez, microbiologiste à l’université de Lund : “C’est en fait la bactérie vivante qui est la pièce centrale de tout cela. Nous avons fait passer cette médecine ancienne à un nouveau stade dans lequel nous pouvons par exemple standardiser un mélange à haute concentration de miel avec ces bactéries.”

Cette avancée médicale pourrait aider les médecins dans leur lutte contre la résistance aux antibiotiques. La prochaine étape de l‘équipe est de faire des tests sur des patients dont on ne peut guérir les blessures.

Alejandra Vasquez : “Le traitement a pris entre 8 et 20 jours, mais toutes les blessures chroniques ont été soignées. Nous pensions que notre découverte allait apporter une alternative possible aux antibiotiques mais nous ne nous attendions pas à d’aussi bons résultats.”

Ces dernières années la résistance aux antibiotiques est devenue une question centrale de la santé avec un développement croissant de souches résistantes de bactéries.