DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deuxième journée de grève à Air France


France

Deuxième journée de grève à Air France

La compagnie aérienne prévoit d’assurer mardi 40 % de ses quelque 1 000 vols quotidiens. Un mouvement social qui pourrait bien s’accentuer puisque le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a déposé un préavis de grève jusqu’au 22 septembre. Au cœur de la discorde, le projet de compagnie low-cost d’Air France, Transavia.

“On n’est pas sur un projet de croissance, ce n’est pas vrai. On est sur un projet de redéploiement. De toutes manières, pour redéployer ces avions, il faut bien casser l’activité Air France pour disposer des créneaux – des fameux créneaux Orly – pour pouvoir les allouer à Transavia, pour que Transavia puisque décoller à Orly”, estime le président du SNPL Air France, Jean-Louis Barber.

Les pilotes réclament notamment un contrat unique pour les pilotes des deux compagnies, alors que la direction prévoit de moins rémunérer les employés de Transavia.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le Festival du Film Eurasia fête sa 10e édition à Almaty