DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Écosse à J-1 du référendum sur l'indépendance

Vous lisez:

L'Écosse à J-1 du référendum sur l'indépendance

Taille du texte Aa Aa

Les Écossais s’apprêtent à participer, jeudi, à un référendum historique, celui sur l’indépendance. À la veille d’un scrutin qui pourrait se jouer dans un mouchoir de poche, la campagne des pro et anti-indépendantistes a atteint son paroxysme. Tour d’horizon dans les rues d‘Édimbourg entres partisans du “YES” et ceux du “NO”.

Pour, Victoria Arnold, chef d’entreprise, “ce sera “oui”. Elle estime que le mouvement “Better Together” – (Mieux ensemble, favorable au maintien de l‘Écosse dans le Royaume-Uni – Ndlr), n’a pas donné de bonnes raisons pour rester et a semé la panique”.

Certains militants sont même venus d’autres coins du Royaume-Uni pour s’exprimer de vive voix sur le sujet brûlant de l’avenir constitutionnel de l’Ecosse. Graham Jones arrive tout droit du pays de Galle et pour lui, ce sera “Non. Le vieux cliché prévaut. Gallois, Anglais, Nord-Irlandais et, bien sûr, écossais sont mieux ensemble”, dit-il.
Il y a aussi les indécis. Comme dans la circonscription de l’ancien Premier Ministre britannique Gordon Brown, à une heure d‘Édimbourg.

“Je ne sais pas, vraiment, je n’en sais rien. Je pense que ce que dit David Cameron a du sens, mais je ne suis pas un conservateur”, dit un homme.

Selon un dernier sondage révélé ce mardi par le Scottish Daily Mail, le “NO” l’emporterait à 52 . Mais avec 48, soit un point de plus que lors des dernières estimations, le “YES” grapillerait cependant du terrain.