DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : réactions à l'adoption d'un "statut spécial" pour les régions séparatistes

Vous lisez:

Ukraine : réactions à l'adoption d'un "statut spécial" pour les régions séparatistes

Taille du texte Aa Aa

Le parlement ukrainien a voté ce mardi une loi accordant un “statut spécial” pour les régions séparatistes de l’Est. Comment cela est-il perçu ? Les réactions sont partagées.

“Cette loi illustre la bonne volonté du parlement ukrainien pour normaliser la situation, explique Vitaliy Kovalchuk, membre du parti libéral Oudar. Mais il n’y aura de nouveau geste en direction du Donbass que si les armes se taisent.”

Les réactions sont nettement plus critiques dans les rangs du parti de Ioulia Tymochenko. Pour preuve, cette déclaration de Serhiy Sobolev : “Cette loi – je le crains- ne va pas ramener la paix; cela va permettre à ceux qu’on considère comme des terroristes, de former leur propre police, d’avoir leurs propres tribunaux, leurs juges. Et ça, on ne peut pas l’accepter”.

Dans les régions aux mains des séparatistes pro-russes, on semble n’accorder que peu de crédit à ce qui se passe à Kiev. En témoigne la réaction d’Andreï Pourguine, “vice-Premier ministre” de la république autoproclamée de Donetsk. “Il faudrait d’abord qu’on se penche sur le texte qui a été voté, pour voir ce qu’il y a vraiment dedans, souligne-t-il. Cela dit, je rappelle que cela a été adopté par le parlement ukrainien. Or nous, nous avons notre propre parlement. Donc, disons qu’il s’agit là d’un simple geste en vue d’une sorte de dialogue, rien de plus”.

“Cette loi fixant un statut spécial pour le Donbass résulte d’un compromis pour le moins complexe, obtenu lors d’une séance à huis-clos au parlement, précise notre correspondante à Kiev, Angelina Kariakina. Est-ce que cette loi servira à quelque chose ? On le saura après les élections dans le Donbass, un scrutin censé avoir lieu avant la fin de l’année.”