DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après l'accord d'association, une "tâche ambitieuse" attend l'Ukraine

Vous lisez:

Après l'accord d'association, une "tâche ambitieuse" attend l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

L’accord d’association ratifié, la tâche est maintenant ambitieuse, mais elle vaut la peine. C’est ce qu’a expliqué ce matin le Premier ministre ukrainien Arseniy Iatseniouk à son gouvernement.

Selon lui, la préférence européenne sur les produits ukrainiens va rapporter à Kiev 500 millions d’euros par an.

“Plus vite l’Union européenne verra que nous mettons en place l’accord d’association, a déclaré le chef du gouvernement ukrainien, plus vite nous aurons la possibilité d’ouvrir notre candidature pour une adhésion à l’Union européenne et montrer que nous remplissons tous les critères selon l’article 49 de l’accord, et que nous sommes éligibles à l’adhésion européenne”.

Le président ukrainien Poroshenko est du même avis, il a pour sa part évoqué un “choix de civilisation”.

Un bémol cependant : le volet commercial de l’accord d’association entre Bruxelles et Kiev est repoussé à fin 2015 pour permettre de nouvelles discussions avec Moscou, opposé au projet.

La Russie voit d’un très mauvais oeil en effet la nouvelle idylle entre Ukrainiens et Européens.

Moscou a annoncé que son dispositif militaire serait renforcé dans “la zone de la Crimée”.