DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : toujours pas d'arrêt des violences dans l'Est

Vous lisez:

Ukraine : toujours pas d'arrêt des violences dans l'Est

Taille du texte Aa Aa

Sur le terrain, dans l’est de l’Ukraine, le cessez-le-feu n’a plus vraiment de signification. Deux semaines après son entrée en vigueur, quasiment aucun jour n’est passé sans combat.

Au moins une personne est morte dans le bombardement de cet immeuble à Donetsk, toujours tenu par les rebelles. Depuis le début de la soi-disant trêve, trente civils ou militaires ont été tués.

“Ils ont commencé à se tirer dessus, raconte un habitant de Donetsk, et puis les bombardements ont touché un pipeline, dont la pression était moyenne, ensuite il y a eu un grand feu, et les appartements ont commencé à brûler”.

Hier pourtant, le parlement ukrainien a adopté des lois de nature à faire retomber un peu la pression. Certaines régions de Donetsk et Louhansk vont pouvoir bénéficier d’un statut spécial qui comprend des élections le 7 décembre prochain. Les combattants rebelles, s’ils se rendent, pourront bénéficier, sous certaines conditions, d’une amnistie.