DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dans les Highlands, le référendum écossais est le scrutin le plus important des vingt dernières années


Royaume-Uni

Dans les Highlands, le référendum écossais est le scrutin le plus important des vingt dernières années

7 heures du matin, nord-ouest de l’Ecosse, dans les Highlands. Les bureaux de vote viennent d’ouvrir dans le village de Killin. Cette région est l’une des plus reculées du Royaume Uni, et l’une de celles, en Ecosse, où le sentiment nationaliste est le plus fort.

George, fermier, est venu avec ses moutons avant de partir dans les champs.

“Eh bien je n’ai pas voté depuis vingt ans, déclare t-il, donc ça vous montre comme c’est important”.

Pour la première fois, on peut voter dès l‘âge de seize ans. Les étrangers résidant en Ecosse peuvent également glisser un bulletin dans l’urne. Daisy, néerlandaise, est propriétaire d’un Bed and Breakfast :

“C’est très, très important car je vis ici, je travaille ici, je paie mes impôts, j’aime ce pays et je pense que je n’ai jamais été plus convaincue de la nécessité d’aller voter qu’auparavant aux Pays-Bas”.

Avec plus de quatre millions d‘électeurs et un taux de participation que l’on prévoit entre 70 et 90%, les bureaux de vote des Highlands s’attendent à une journée chargée. Il sera temps ensuite de rassembler les bulletins, et ce par hélicoptère dans certaines localités du nord.

Johanna Gill, envoyée spéciale :
“La région des Highlands est l’une des zones les moins peuplées d’Ecosse, mais chaque vote compte dans ce référendum qui apparaît extrêmement incertain. Les habitants de Killin connaissent très bien le poids de leur décision sur l’histoire”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Référendum sur l'indépendance : plus de quatre millions d'électeurs écossais appelés aux urnes