DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola, "menace pour la paix et la sécurité internationales"

Vous lisez:

Ebola, "menace pour la paix et la sécurité internationales"

Taille du texte Aa Aa

Une “menace pour la paix et la sécurité internationales”: c’est ainsi que le Conseil de sécurité de l’ONU qualifie la fièvre Ebola. Les Nations unies ont besoin de près d’un milliard de dollars sur six mois pour juguler l‘épidémie. Sur place, ici en Sierra Leone, les habitants ont ordre de rester enfermés chez eux 72 heures.

“Je suis venue acheter des médicaments, de la nourriture, bref tout ce qui est nécessaire, comme l’eau aussi, dit Matilda, parce que pendant trois jours nous ne pourrons pas sortir ni faire des courses.”
“C’est mieux de rester à la maison trois jours, même 21, rajoute Mahawa, que de voir mourir des milliers de personnes, je pense que cette décision est importante.”  

2630 morts, 5300 malades, l’ONU appelle à une aide d’urgence : le nombre de cas double toutes les trois semaines. La France attendait dans la nuit pour la première fois l’arrivée d’une volontaire française de MSF contaminée au Liberia. Elle sera soignée dans un hôpital militaire près de Paris.