DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Faute de donations, l'ONU réduit les rations des réfugiés syriens


Syrie

Faute de donations, l'ONU réduit les rations des réfugiés syriens

C’est un hiver catastrophique qui s’annonce pour les civils syriens. Le PAM, le Programme alimentaire mondial, va devoir réduire ses rations alimentaires de 40 % en octobre et 60 % en novembre, au moment où la population est le plus fragilisée. En cause, les donateurs étrangers qui sont de moins en moins généreux alors que l’agence onusienne doit alimenter plus de 4 millions de personnes. Une situation qui risque encore de s’aggraver avec la poursuite des combats.

Depuis deux jours, l’armée syrienne bombarde Talbissé, une localité rebelle de la province de Homs, faisant une cinquantaine de morts. À Alep, l’aviation militaire a largué un baril d’explosifs près d’un marché. Six personnes ont été tuées. Depuis la fin 2013, le régime de Bachar al-Assad mène des raids quotidiens sur les fiefs rebelles de l’est d’Alep. Une résolution de l’ONU condamne ces attaques. Une résolution non-contraignante.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Écossais devant leur histoire, entre doutes et convictions