DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Écossais devant leur histoire, entre doutes et convictions


Royaume-Uni

Les Écossais devant leur histoire, entre doutes et convictions

La frénésie et l’atmosphère presque électrique de l’ultime jour de campagne étaient bien entendu palpables dans les rues de la capitale écossaise, Édimbourg. Chacun exprimant avec force ses convictions ou ses doutes sur les conséquences de ce scrutin.

“Cette campagne pour l’indépendance a suscité la plus importante mobilisation de la classe ouvrière dans l’histoire de la Grande-Bretagne, lance Amy, une jeune partisane du ‘oui’. C’est pour cette raison qu’il est très clair pour moi que la campagne pour l’indépendance va bien au-delà du Parti national écossais.”

“Ça va changer l’avenir et on n’a pas la moindre idée de ce qu’il va se passer. C’est comme un gros pari”, commente une étudiante.

“Il y a tellement de conséquences cachées. Ils se disputent à propos de ce qu’ils voient, et ma crainte est que le monde est tellement instable en ce moment, on ne mesure par toutes les conséquences et cela va nuire aux deux pays”, s’inquiète Guy, qui fait campagne pour le ‘non’.

“Il faut voter avec sa tête. J’en ai entendu qui disaient votez avec votre cœur, mais ce n’est pas comme cela qu’il faut faire. On peut faire les deux, voilà la bonne réponse”, commente un autre passant.

Qu’ils soient pour ou contre l’indépendance, ou bien qu’ils n’aient toujours pas choisi, les Écossais semblent en tout cas mesurer que c’est un épisode clé de leur histoire qui est en train de se jouer. Un épisode dont ils sont les acteurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Écosse : le résultat du référendum entre les mains des indécis