DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France et USA durcissent l'action contre l'EI


Etats-Unis

France et USA durcissent l'action contre l'EI

Barack Obama est satisfait, le Congrès américain a donné, très vite, son feu vert au plan de soutien aux rebelles syriens. Objectif : équiper et entraîner les rebelles modérés, afin qu’ils conduisent l’offensive terrestre contre l’Etat Islamique en Syrie. Il n’y aura pas de soldats américains au combat au sol, que ce soit en Irak ou en Syrie.
“Nous Américains ne cèdons pas à la peur, a déclaré Barack Obama. Et quand vous faites du mal à nos citoyens, quand vous menacez les Etats-Unis, quand vous menacez nos alliés, cela ne nous divise pas, mais nous unit. Les forces américaines déployées en Irak n’ont et n’auront pas une mission de combat. Leur mission est de conseiller et d’assister nos partenaires sur le terrain.”

Même chose pour la France. Pas de troupes au sol, François Hollande autorise uniquement les raids aériens. Mais attention, seulement en Irak, pas en Syrie.

L’objectif des Occidentaux c’est aussi de stopper leurs ressortissants jihadistes, potentiellement dangereux à leur retour dans leurs pays.
Sur le terrain, les jihadistes se sont emparés de seize villages dans le nord près de la frontière turque, encerclant Aïn al-Arab, 3e ville kurde du pays défendue par des milliers de peshmergas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran : les négociations sur le dossier nucléaire reprennent à New York