DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ecosse : "non" à l'indépendance, Cameron promet du changement


Royaume-Uni

Ecosse : "non" à l'indépendance, Cameron promet du changement

Le Royaume reste donc uni. Les Ecossais ont dit non à l’indépendance, une victoire sans appel, avec plus de 55% des voix au référendum. A Londres, le Premier ministre britannique a fait part de son soulagement mais il a surtout annoncé l’octroi de nouveaux pouvoirs non seulement à l’Ecosse mais aussi aux autres régions.

“Comme je l’avais dit au cours de la campagne, assister à l‘éclatement de notre Royaume-Uni m’aurait brisé le coeur”, a déclaré David Cameron. “Et je sais que ce sentiment était partagé non seulement par des habitants de notre pays mais aussi à travers le monde. A présent, il est temps pour notre Royaume-Uni de se rassembler et d’aller de l’avant. Pour cela, il est vital d’avoir un accord équilibré et juste par rapport aux habitants de l’Ecosse, mais aussi à ceux de l’Angleterre, du Pays de Galle et également de l’Irlande du Nord”.

Alistair Darling, le chef de file de la campagne pour le non, s’est lui aussi félicité du résultat. “Les Ecossais ont donné leur verdict. Nous avons pris une décision en faveur du progrès et du changement pour l’Ecosse et le Royaume-Uni”, dit-il, “et maintenant, allons-y ensemble”.

En outre, la participation au référendum a été massive s‘élevant à 84,6%, un record absolu.

Vous pouvez tout savoir sur ce référendum en suivant notre direct sur le site d’information d’Euronews en français.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Alibaba devient la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire