DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape en Albanie, un pays où les religions cohabitent en paix


Albanie

Le pape en Albanie, un pays où les religions cohabitent en paix

Attendu comme le messie par les catholiques, c’est le pape François, dont la visite en Albanie est prévue dans quelques heures. Attendu aussi par la police, sur les dents, les mesures de sécurité sont impressionnantes. Si le Saint père refuse tout alarmisme, certains redoutent qu’il ne soit la cible d’islamistes, dans ce pays des Balkans où les catholiques sont minoritaires.

“Ca n’a pas d’importance pour moi que l’on soit catholique, orthodoxe ou musulman, dit Ksenofon Dilo, un habitant. Le pape vient visiter notre pays, un pays qui a beaucoup souffert et dans lequel il vient dire beaucoup de choses, notamment nous demander de préserver l’existence pacifique des religions.”

Et la chapelle St Nicholas, à une trentaine de kilomètres de la capitale, est tout un symbole. 15 familles musulmanes du village ont aidé à financer sa reconstruction. L’Albanie, c’est 15% de catholiques, 11% d’orthodoxes et 56% de musulmans.

“L’Albanie est un fabuleux exemple de cette harmonie, dit le père Carmine Leuzzi, et le pape François vient confirmer cette harmonie, paix et amour fraternel entrre les croyants.”

En 1967, la dictature désignait l’Albanie comme le premier pays athée du monde. Un demi-siècle plus tard, le pape va lancer un message de fraternité, depuis l’Albanie, modèle pour tous les pays où les croyants sont persécutés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

C'est parti pour l'Oktoberfest