DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : un accord de partage du pouvoir a finalement été signé


Afghanistan

Afghanistan : un accord de partage du pouvoir a finalement été signé

Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, les deux candidats rivaux à la présidentielle, ont finalement signé un accord de partage de pouvoir prévoyant la formation d’un gouvernement d’union nationale. L’accord met fin à la crise politique qui menaçait de déstabiliser profondément le pays. Il a été signé au palais présidentiel à Kaboul en présence du président sortant Hamid Karzai. La cérémonie a été retransmise en direct à la télévision nationale.

Selon cet accord, Ashraf Ghani sera nommé président et devrait prêter serment d’ici une semaine, d’après un porte-parole d’Hamid Karzai.

Abdullah Abdullah avait contesté en juillet les résultats provisoires du second tour de l‘élection présidentielle qui donnaient son rival Ashraf Ghani vainqueur avec 56 % des suffrages.

Sous la pression des Etats-Unis, Abdullah et Ghani avaient ensuite accepté de lancer sous la supervision de l’ONU un audit de l’ensemble des quelque huit millions de suffrages et de former un gouvernement d’unité nationale. Mais l’audit avait été aussi une source de querelle entre les deux camps.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La grève chez Air France reconduite jusqu'à vendredi