DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des milliers de Kurdes de Syrie fuient vers la Turquie


Turquie

Des milliers de Kurdes de Syrie fuient vers la Turquie

La situation demeurait chaotique ce dimanche à la frontière turco-syrienne, vers laquelle des milliers de civils kurdes continuent à affluer. Ils arrivent de la ville syrienne de Kobani, qui est assiégée par les combattants de l‘État islamique.

Débordées par cet afflux massif de réfugiés, les forces de sécurité turques ont dû fermer temporairement la frontière, déclenchant la colère des Kurdes, qui attendaient leurs proches de l’autre côté. Les policiers ont été la cible de jets de pierres. Ils ont répliqué à coups de canon à eau et de gaz lacrymogènes.

Selon l’ONU, plus de 70.000 Kurdes ont déjà trouvé refuge depuis vendredi en Turquie. Parmi eux, énormément de femmes et d’enfants. De nombreux hommes sont retournés combattre en Syrie pour défendre la ville de Aïn al-Arab, Kobani en kurde, qui menace de tomber aux mains des combattants de l’Etat islamique.

Depuis mardi, les djihadistes ont pris une soixantaine de villages alentours et auraient, selon des témoins, décapité des habitants. Kobani constitue le dernier verrou avant la frontière turque. La prise de cette cité est donc hautement stratégique ; elle pourrait permettre aux islamistes de consolider leur territoire dans le nord de la Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat au coeur du Caire